Vie et joie à vous qui cherchez Dieu!

dimanche 27 novembre 2016

Avent

L’Avent est un temps d’attente, et donc un temps qui convient tout particulièrement aux moines.  Le jour de sa profession le religieux et spécialement le moine bénédictin chante trois fois « Reçois-moi, Seigneur, selon ta parole et je vivrai et ne me déçois pas dans mon attente ».

De quelle attente s’agit-il ?  Nous ne faisons pas simplement attendre qu’arrive la fête de Noël avec toutes ses célébrations, ses échanges de vœux et ses coutumes populaires qui peuvent parfois faire oublier le véritable sens de Noël.

           Il s’agit de l’attente du retour du Seigneur.  Non pas attente de la fin du monde, mais de la réalisation plénière de l’Incarnation dans l’humanité entière.  Par l’incarnation, en effet, ce n’est pas simplement « un homme », mais c’est toute l’humanité qui a été assumée par Dieu et qui doit être transformée graduellement par sa grâce.  Tout le but de notre vie religieuse est notre graduelle transformation à l’image du Christ, et donc la pleine naissance du Christ en chacun de nous. 

          Le lectionnaire liturgique, particulièrement riche en ce Temps de l’Avent, nous fera rencontrer de nombreux témoins de cette attente -- de l’Ancien comme du Nouveau Testament. 

samedi 19 novembre 2016

INITIATION A LA COMMUNICATION NON VIOLENTE
Sœur Marie- Jacques Stassen
Session COREB- JEUNES des 28 et 29 octobre 2016 à LA PAIX NOTRE DAME à LIEGE
Par « Communication Non Violente », entend- on « communication » sans menaces, sans coups de poings, sans armes, sans guerres ? C’est pour ne pas en arriver à ces situations extrêmes que tout un chacun, et particulièrement les responsables de ce monde, est invité à pratiquer la méthode de la «  Communication Non Violente », mise au point par le psychologue américain MARSHALL ROSENBERG.
Sœur Marie-Jacques en a fait le thème de cette session Coreb-Jeunes. « Qu’est-ce qui me pose comme difficulté, à moi, quand je suis en relation avec quelqu’un, que cela vienne de moi ou de l’autre ? Qu’est-ce qui m’arrangerait si lui ou moi faisait autrement ? Déjà, dans une relation, sans que de prime abord, un mot ne soit dit, l’attitude, le regard, les gestes révèlent ma disposition vis-à-vis de l’interlocuteur, qu’elle soit d’accueil, d’écoute, de méfiance, ou d’aversion. Que dire alors lorsque le langage et le ton de la voix s’en mêlent ! « LE BUT DE LA COMMUNICATION NON VIOLENTE EST DONC DE FAVORISER L’ELAN DU CŒUR ET NOUS RELIER A NOUS-MEMES ET AUX AUTRES, LAISSANT LIBRE COURS A NOTRE BIENVEILLANCE NATURELLE » (Marshall Rosenberg).
En les émaillant d’exercices pratiques, nous avons découvert les principes de la CNV définis dans un schéma divisé en 4 points. Ce sont L’OBSERVATION, LES RESSENTIS, LES BESOINS, LA DEMANDE. Chaque point s’appliquant, d’une part, à soi-même (c’est l’AUTO-EMPATHIE) et d’autre part, à l’autre (c’est l’EMPATHIE), mais ne pouvant jamais être mélangés, c'est-à-dire être appliqués aux deux interlocuteurs en même temps.
L’OBSERVATION : c’est seulement dire ce qui EST, sans jugement, sans évaluation, sans comparaison. Seul, le Christ peut dire : « Je ne juge pas ! »
LES RESSENTIS : ce sont les sentiments, les intuitions, les émotions. On ne peut pas les éviter, ils font partie de notre être. Ils sont des alertes, des phares sur ce qui se passe en nous selon notre vécu propre.
LES BESOINS : ils sont universels, toujours abstraits, toujours positifs car au service de la vie : « avoir soif, faim, avoir besoin de repos, besoin d’amour ». Les besoins indispensables à la survie étant la ‘reconnaissance’ et la ‘sécurité’. Nous avons tous les mêmes besoins, mais pas aux mêmes moments.
LA DEMANDE : Pour assouvir « mon besoin » je dois faire une demande, à moi ou aux autres. Elle doit être dite positivement, être très précise pour être bien reçue, être réalisable. Elle doit être « demande » et non « exigence ». Elle est négociable et doit laisser à l’autre le choix de dire « NON » sans en souffrir.
Ces 4 points OBSERVATION, RESSENTIS, BESOINS, DEMANDE requièrent un sérieux travail de connaissance de soi (l’auto-empathie) et une véritable inclination à l’altérité (empathie) pour vivre une authentique communication « sans violence », dans le désir de GARDER LE CONTACT.
Voici un exemple de « communication » dans laquelle sont appliqués les 4 points du schéma :
1) Quand TU FAIS (DU BRUIT)            = OBSERVATION seule : (je dis ce qui EST)
2) MOI, JE SUIS AGACE                             = RESSENTI = (MON émotion)
3) Par ce que MOI, J’AI BESOIN de CONCENTRATION = MON BESOIN
4) J’AIMERAIS que TU cesses ta musique pendant ¼ d’heure. = MA DEMANDE PRECISE


En cette session d’octobre 2016 à l’Abbaye de LA PAIX NOTRE DAME, à LIEGE, nous nous sommes retrouvés entre frères et sœurs habitués déjà : un petit monde bigarré de vocations (Bénédictins, Trappistes, Carmélites, Apostoliques), de culture et de langues (Afrique, Asie, Europe), heureux d’être réunis pour l’enseignement, le chant, la musique, la poésie et la prière. Sans oublier la joie allègre de l’escapade de l’après dîner qui nous a conduits vers la Cathédrale Saint Paul, au centre de Liège…en passant par la célèbre foire pour y chercher les « Lackemans » dégustés au goûter, avant le départ.
Avec nos fraternels « MERCI » à Sœur Marie-Jacques pour son enthousiasme bienveillant à nous apprendre les prémices et les règles de la C N V et à la Communauté Bénédictine de Liège qui nous a chaleureusement accueillis et rassasiés dans tous les domaines.

Sr Marie Fabienne (Abbaye de Brialmont)

jeudi 3 novembre 2016

mardi 4 octobre 2016

Rencontre des Jeunes de la COREB à l’abbaye Paix Notre-Dame de Liège


Vendredi 28 oct 2016

17h00 : Accueil
17h45 : Vêpres
18h45 : Souper
19h45 : Exposé introductif
20h45 : Soirée détente
22h00 : Complies


Samedi 29 oct 2016

07h00 : Laudes
07h30 : Déjeuner
08h05 : Payement
08h30 : Eucharistie
09h30 – 12h00 : Exposé entrecoupé de travaux en groupe (plus pause)
12h10 : Milieu du jour
12h30 : Dîner (suivie d’une petite balade)
14h30 – 16h45 : exposé entrecoupé de travaux en groupe (plus goûter)
16h45 : Évaluation

17h00 : Au revoir 

mercredi 21 septembre 2016

Session CoReB-Jeune

Tu as entre 0 et 10 ans de vie religieuse ou moins de 45 ans d’âge

Quelle que soit la communauté religieuse dont tu es membre (contemplative, apostolique, nouvelle…), les jeunes de la COREB (conférence des religieuses/religieux en Belgique), t’invitent pour un temps de formation, d’approfondissement et de rencontre fraternelle.
Avec sr Marie-Jacques STASSENBénédictine de l’Abbaye Paix Notre-Dame, nous te proposons le thème :
Introduction à la communication non–violente.
"Mieux se connaître et mieux connaître l’autre" 

À ton agenda : du vendredi 28 octobre (17h00) au samedi 29 octobre 2016 (17h00) à l’Abbaye des Bénédictines Paix Notre-Dame (Liège),
Boulevard d'Avroy, 54
4000 LIEGE
Tél : 04 223 77 20.


mardi 13 septembre 2016

Invitation

C'est avec grand plaisir que nous avons la joie de vous inviter dans notre communauté où à vécu Marie-Martine Bourtonbourt.  Vous découvrirez un pèlerinage en photos ou, si vous le pouvez, en réel sur les pas de notre Fondatrice et de ses Filles.  Aussi, le nouvel ouvrage sur sa vie et sa spiritualité vous sera présenté.  Le tout sera agrémenté par un apéro dinatoire !
Je vous joins l'invitation.
A bientôt !

sr Marie-Flore





lundi 8 août 2016

PROFESSION SOLENNELLE DE SŒUR MARIE FABIENNE, ABBAYE DE BRIALMONT
9 JUILLET 2016
SEPT ANS POUR « DEVENIR MONIALE CISTERCIENNE POUR TOUJOURS »
Sept ans d’une succession de démarches – entrée au monastère, prise d’habit, profession temporaire, renouvellement – qui sont autant d’engagements à pratiquer la vie monastique selon la Règle de saint Benoît et les usages au sein d’une communauté. Bien au-delà, c’est l’engagement à « suivre et servir le Christ ». C’est le seul engagement qui vaut la peine et qui motive tout !
Pourtant il se peut que le feu du grand enthousiasme, du fol idéal qui pousse au « départ » pour aller vers « l’entrée », s’il ne s’éteint pas, faiblisse au risque de ne plus diffuser que tiédeur et pénombre ! On cherche alors le sens de cette « vie cachée », le sens de l’obéissance, de l’abandon de son indépendance et de sa volonté propre, de la remise totale de sa vie…
Il faut parfois du temps pour discerner, pour accepter d’être là où Jésus nous attend.
Alors, « Se peut-il que ta grâce me donne ce délai pour renaître dans la paix ? »
Car, quand la Lumière soudain éclate et anéantit toutes les réticences, Elle remplit le cœur de paix et celui-ci se dispose, dans la confiance et dans la joie, à prendre le chemin de l’engagement définitif.

dimanche 22 mai 2016

Abbaye Notre-Dame de Brialmont

Engagement définitif de Sœur Marie-Fabienne

Le samedi 9 juillet 2016, au cours de l'Eucharistie célébrée à 10:30 heures,
Sœur Marie-Fabienne
s'engagera pour toujours à la suite du Christ, par la profession monastique selon la règle de saint Benoît en l'abbaye Notre Dame de Brialmont.
Mère Abbesse et les moniales vous invitent à participer ou a vous unir par la joie et la prière, à cette Eucharistie concélébrée par Dom Lode van Hecke (Abbé d'Orval) et Monseigneur J.-P. Delville (Évêque de Liège)

samedi 14 mai 2016

Marie-Martine Bourtonbourt

Lors de la célébration du jubilé diocésain aux Sanctuaires de Beauraing le 22 août prochain, Sœur Marie-Flore Pessleux présentera son livre : Marie-Martine Bourtonbourt.

En cette année jubilaire de la miséricorde, la figure de Marie-Martine Bourtonbourt devait être présentée dans le diocèse de Namur et plus largement. Cette dame a vécu, à son époque, d’une manière exemplaire la charité envers les pauvres et les malades. Elle l’a vécue aussi de manière très moderne, ce qui fait d’elle une figure inspiratrice pour notre époque. Laïque, femme d’affaires, elle a continué à gérer l’entreprise de son défunt mari et a utilisé les bénéfices générés par cette activité pour aider tous ceux qui étaient dans le besoin, et ils étaient nombreux au tournant des 17ème et 18ème siècles. Elle a fondé de manière posthume,

par testament, une famille spirituelle de dames qui n’avaient pas pour vocation de rester dans les cloîtres mais plutôt d’aller auprès des pauvres et des malades. Cette famille spirituelle deviendra la congrégation des Sœurs de la Charité de Namur.

Sœur Marie-Flore Pessleux, de cette congrégation, propose dans l’ouvrage qu’elle a rédigé sur la fondatrice une présentation de Marie-Martine Bourtonbourt et une mise en relief de la richesse et de l’actualité de sa spiritualité et de son charisme.

« La vie de Marie-Martine Rigaux (1660-1732), épouse de Philippe Bourtonbourt, fut tout entière orientée vers Dieu et le prochain, dans une charité sans limites. Sa foi, enracinée dans son baptême, a fait de cette Namuroise, une femme au cœur universel. Elle fonda par testament, en 1732, à Namur, les Sœurs de la Charité, qui devaient se consacrer aux pauvres et aux malades. Son œuvre, originale par sa fondation et par son charisme trinitaire, n’est autre qu’une réponse à la volonté de Dieu dans un décentrement d’elle-même et dans l’attention aux besoins de son temps. Le présent ouvrage nous aide à découvrir les lignes de force de son intense vie spirituelle. Après s’être implanté en Europe, l’Institut des Sœurs de la Charité de Namur s’étend aujourd’hui aussi dans plusieurs pays d’Afrique et au Brésil » (4ème de couverture).

La figure de Marie-Martine Bourtonbourt est un exemple de ce dont rêve le pape François pour l’Eglise d’aujourd’hui et de demain. Son actualité est prophétique. Elle doit être découverte et connue davantage qu’elle ne l’est. Sœur Marie-Flore Pessleux nous en offre la possibilité en cette année jubilaire. Son livre, de 107 pages, publié chez Fidélité dans la collection « Sur la route des saints », est bien documenté, agréable à lire et nourrissant pour l’âme. Elle le présentera aux Sanctuaires de Beauraing lors du jubilé diocésain de la solidarité, qui aura lieu le 22 août prochain. A conseiller largement !

lundi 2 mai 2016

Lettre de Sœur Marie-Catherine Pétiau 

Cher Frère,
Chère Sœur,

Tu es inscrit(e) à la session COREB-Jeunes qui aura lieu les 13 et 14 mai prochain.

Le comité qui a organisé ce weekend ne compte plus que deux personnes: Sr Marie-Jean et Fr. Marie-Robert. C'est un beau service qu'ils rendent depuis plusieurs années.
Il nous a semblé à la COREB qu'il serait bon que chacun à son tour apporte sa contribution à l'organisation de ces weekends (choix du sujet, de l'intervenant, du lieu, organisation, ...).

Durant le prochain weekend à Rhode-St-Genèse, il faudrait désigner 4 personnes qui feront partie du comité organisateur pendant un an (un engagement qui n'est pas trop lourd et qui tient compte de la mobilité des religieux apostoliques).
La tâche de ce comité consistera donc à organiser les deux prochaines sessions : celles de novembre 2016 et mai 2017.
Idéalement, ce serait bien d'avoir dans le comité un équilibre homme/femme et monastique/apostolique.
Conditions pour faire partie du comité: avoir fait profession temporaire, avoir reçu l'accord de son/sa supérieur(e).

Accepterais-tu de rendre ce service pendant un an ?

Puis-je compter sur ta réponse avant le 8 mai, car je pars à Rome pour une rencontre des supérieures générales.
C'est Sr Marie-Sophie d'Oultremont, religieuse de l'Assomption, membre du CA de la COREB, qui vous rejoindra le samedi matin.
NB - Je n'ai pas l'adresse mail de chacun(e): puis-je compter sur toi qui reçoit le mail de le partager avec tes consœurs/confrères qui sont inscrit(e)s à la session. Merci.
Je te souhaite une bonne session et aussi une belle fête d'Ascension.

Marie-Catherine Pétiau

Sœurs de l'Enfant-Jésus - Maison généralice 
B 1400 NIVELLES - Rue des Combattants 4
Tél.: 32 67 41 15 28
Rencontre des Jeunes de la COREB à
Centre Spirituel Notre Dame de la Justice Rhode-St-Genèse
du 13 au 14 mai 2016

Vendredi 13/05

17h00 : Accueil
17h30 : Exposé introductif
18h30 : Vêpres
19h00 : Souper
20h00 : Soirée détente
21h30 : Complies

Samedi 14/05

07h15: Laudes et Eucharistie
Entre 08h00 – 08h45 : Déjeuner
09h00 : Conférence
10h00 : Méditation personnelle
10h20 : Pause
10h45 : Carrefour
11h45 : Plenum (question comité)
12h05 : payement
12h15 : Milieu du jour
12h30 : Dîner
13h15 : Balade (visite de la grotte)
14h30 : Conférence
15h30 : Goûter
16h00 : Carrefour
16h45 : Plenum (Questions – Réponses)
17h20 : Évaluation

17h35 : Au revoir !