Vie et joie à vous qui cherchez Dieu!

mercredi 19 avril 2017

Profession solennelle de Sr Charlotte Bénédicte du 12 février 2017

«C’est comme une terre ferme où l’on aborde…»

Émerveillement. C’est le premier mot qui me vient au sujet de la profession. Émerveillement de Dieu et de son œuvre, de son amour des hommes et du chemin de grâce qu’il veut ouvrir à chacun. Je ne cesse de m’étonner, de m’émerveiller, si je pense à ma propre histoire… C’est bien vrai: «Dieu peut faire surgir des enfants à Abraham», avec les pierres du chemin…! Ça m’émerveille que Dieu ait fait cela pour moi, et pourtant: rien de plus banal, c’est bien ce qu’il veut faire en toute vie! Et dont tant d’autres ont été des témoins pour ma route! Voilà la merveille! Merveille de la vocation chrétienne, de cette communion fraternelle, en Église, vers Dieu et en Lui…

La profession, c’est le renouvellement très profond des vœux de mon baptême, reçu à l’âge de 19 ans, de cette incorporation au Christ, qui m’a appelée et m’a aussi donné de lui répondre, malgré bien des obstacles… Joie sans mot de Lui, joie de gratitude très forte. Et surtout, début d’un chemin, d’autant plus beau et affermi qu’il est irrévocable : une alliance, une promesse mutuelle, scellée pour toujours! C’est comme une terre ferme où l’on aborde après une longue traversée et où on peut enfin avancer, plein de confiance et d’allant, parce que c’est Lui qui s’est engagé le premier, qui a pris notre vie dans la sienne… Joie de la joie de Dieu, de sa joie de nous, parce qu’il nous aime! Joie de participation à sa Bonne Nouvelle pour tous les hommes et pour notre monde assoiffé.
sr. Charlotte, Paix Notre-Dame, Liège