Vie et joie à vous qui cherchez Dieu!

jeudi 1 mai 2014

Monastère Paix Notre-Dame à Liège

La vêture de Sœur Tiziana

le 25 avril 2014

Un bizarre mélange de discontinuité et de continuité avec le passé : c’est dans cette optique que je vois mon chemin monastique, et bien sûr aussi l’entrée au Noviciat.
Il n’y a aucun doute : l’habit est l’élément de la discontinuité ! Tous ceux qui me connaissent ou qui m’ont rencontrée ne pouvaient que me penser en pantalons… moi-même j’ai du mal à me souvenir de ma « dernière apparition » en jupe ! En m’approchant de la Vêture j’ai pu découvrir combien je m’appuyais sur ma façon de m’habiller, combien une « vie sans pantalons » pouvait se révéler pleine d’inconnus et de peurs… et comment seulement un acte de confiance et un certain consentement au dépouillement, avec une gentille poussée du Seigneur et le soutien de la communauté, pouvaient me permettre d’avancer. Et depuis vendredi 25 avril, depuis que j’ai reçu l’habit, je m’étonne de voir et de sentir combien je me sens à l’aise et naturelle… un petit poisson qui a trouvé son eau…
La continuité par contre est dans le nom, le même qu’au Baptême. Une image qui peut bien illustrer le Baptême est celle d’un robinet. Une image peu poétique mais qui donne bien l’idée. Le robinet t’est donné personnellement le jour du Baptême et l’eau est à ta disposition… mais c’est à toi d’ouvrir et de faire courir l’eau… et j’ai découvert qu’avant je puisais goutte à goutte et que c’est seulement en entrant ici, à La Paix Notre Dame, que j’ai commencé à laisser « courir l’eau », à laisser mon Baptême vraiment se déployer ! Et mon prénom de Baptême me rappelle jour après jour que je suis appelée à vivre mon Baptême d’une façon radicale et jusqu’au bout !
Et entre continuité et discontinuité je continue le chemin, avec le Seigneur, avec la communauté et avec tous ceux qui marchent, parfois sans le savoir.
Sr Tiziana

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire