Vie et joie à vous qui cherchez Dieu!

mercredi 19 mars 2014

Journée de prière pour les missionnaires martyrs
En vérité, je vous le déclare, personne n'aura laissé maison, frères, sœurs, mère, père, enfants ou champs à cause de moi et à cause de l'Evangile, sans recevoir au centuple maintenant, en ce temps-ci, maison, frères, sœurs, mères, enfants, et champs, avec des persécutions et dans le monde à venir la vie éternelle. (Mc 10,29-30)

Ce 24 mars nous célébrons la journée de prière pour les missionnaires martyrs. C'est l'occasion pour nous rappeler nos confrères et consœurs, qui ont donné leur vie pour témoigner du Christ. Les martyrs ne datent pas des heures sombres de l'Eglise que nous pensons toujours très lointaines. Aujourd'hui, nous vivons une époque de grande persécution. Le nombre d'évêques, de prêtres, de religieux et religieuses ainsi que de laïcs tués à cause de leur engagement pastoral entre 2000 et 2013 est tristement impressionnant.
L'Agence de presse Fides a répertorié pour la seule année 2013, 23 opérateurs pastoraux assassinés. A ce chiffre nous pouvons encore ajouter un prêtre américain qui a été tué dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2014 en Californie. Mais selon la même agence de presse, le nombre répertorié est bien en-deçà de la réalité.
Pour la période de 2000 à 2013, on dénombre un ensemble de 349 tués. Tous les continents sont concernés par ces atrocités. Pour l'année 2013 : sur les 24 tués, ils sont seize américains, trois africains, trois asiatiques et deux européens.
Aux listes provisoires rédigées chaque année par l’Agence Fides, doit toujours être ajoutée la longue liste de ceux dont on n'aura jamais connaissance voire même dont on ne connaîtra jamais le nom et qui, dans tous les coins du globe, souffrent et paient de leur vie pour leur foi au Christ.
« Pensons à tous ces frères et sœurs chrétiens qui souffrent des persécutions à cause de leur foi. Ils sont si nombreux. Sans doute beaucoup plus qu’aux premiers siècles. Jésus est avec eux. Nous aussi, nous sommes unis à eux par notre prière et notre affection. Nous avons aussi de l’admiration pour leur courage et leur témoignage. Ce sont nos frères et sœurs, qui, dans tant de parties du monde, souffrent en raison de leur fidélité à Jésus Christ. Nous les saluons de tout cœur et avec affection ». (Angélus du 17 novembre 2013).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire